Voyager avec son aile en Jordanie

Ci dessous un article rédigé en 1997 pour parapente magazine ; bien entendu il date un peu. Depuis j’y ai encadré une bonne dizaine de séjours avec des clients au printemps et a l’automne, avec parfois du vent d’est étouffant toute véléité de vol, mais ce fut rare.

La plupart du temps des condition généreuses seront la, le vent dominant, quand il y en a, est a tendance W .

Le souvenir inaltérable d’une altitude de 3000m verticale le site historique de PETRA me laisse l’image de voler au dessus d’une cervelle géante avec tous ces canyons entrelacés, ou encore un soaring commencé sur le sable au bord de la route qui nous a finalement perché sur les falaises du désert, des falaises de grès verticales de 700 à 800m, des sources chaudes partout..indescriptible..

Depuis, bien sur, la scène politique internationale a mal évoluée comme nous le savons, et ne donne pas envie de retourner y ouvrir son aile actuellement; très très dommage, ce pays est superbe et particulièrement adapté a une pratique de notre activité favorite et les Jordaniens sont vraiment sympas et accueillants, sans le coté lourdingue du tourisme a outrance et son lot de sollicitations insupportables

J’espère, pour nous et encore plus pour eux, que la situation évoluera dans le bon sens mais on y est pas encore c’est sur , vraiment vraiment dommage !

 

JORDANIE
Terre D'Arabie

Pays de le majestueuse cité de PÉTRA, d’un passé riche d’histoires bibliques et d’histoire tout court,,il évoque aussi pour nous un paradis du vol libre, des paysages de désert magnifiques et, surtout, la rencontre avec un peuple extraordinaire

Novembre 1996, le Sahara m’a laissé tellement de traces de bonheur, de mystères d’infini, de liberté, de communion avec une nature incroyable, que l’idée d’immensité désertique me fait a nouveau l’effet de la lumière sur le papillon ; Mauritanie?Mali ? Super mais si grand ! Il me faudrait du temps que je n’ai pas en ce moment, Nanou me vient en aide « du beau désert ? Un mois de dispo seulement ? Un accueil chaleureux ?…va en Jordanie » me conseille t elle !

REPERAGES

Décembre 1996

Le mont Nebo, la ou Moïse repose,, ou il est ce mont Nebo ?

1h que je tourne, est ce la bonne route de ce « mont » repéré sur une carte ?

La nuit est tellement claire et je ne distingue aucun mont a l’horizon ??

Et soudain, au détour de la route un espace fabuleux s’ouvre…une immense dépression agrandit l’horizon, piqueté au loin de lumières. Loin a l’ouest ça remonte et je découvre les lumières de Jérusalem ; la nuit va être un bonheur ici !

Je découvrirai le lendemain qu’en guise de mont Nebo, le tombeau de Moïse est en fait une avancée, un promontoire du plateau Jordanien au dessus de l’immense et profonde dépression du Jourdain et de la mer Morte qui préfigure la topographie générale du pays .

En effet, pas de montagne au sens commun du terme, mais un haut plateau d’environ 1000m d’altitude, pouvant monter a 1600m par endroit, partant de l’Irak et de l’Arabie Saoudite pour s’effondrer a -450m dans la dépression de la mer morte et du Wadi Araba, point le plus bas de la planète ; ce qui offre tout de même plus de 2000m de dénivelée par endroit ; de quoi envisager pleins de beaux vols le long de ce relief, je m’en frotte les mains et les yeux.

Les contreforts de cette « vallée » s’étendent sur plus de 400km du Nord au sud du pays, de la Syrie a la mer rouge. Ils se découpent en une multitude de thalwegs, de plateaux intermédiaires et constituent la quasi totalité des sites parapente potentiels du pays, a l’exception du Wadi Rum, partie désertique en frontière avec l’Arabie Saoudite célèbre pour avoir été le théatre de la grande révolte Arabe menée par l’officier de liaison anglais Lawrence d’Arabie.

C’est en bordure de ce gigantesque plateau et dans le fond de la dépression(frontière avec Israêl) que s’organise la vie Jordanienne.

Dès les 1eres tentatives de vol la présence de nombreux postes militaires me fait craindre quelques problèmes éventuels. La région au nord de la Mer Morte et d’Amann la capitale ne sera pas exploitable ; l’urbanisation importante et la frontière la plus sensible se situe là, le conflit Israëlo/Arabe couve en permanence,,

En revanche de la mer morte jusqu’a Aquaba au bord de la Mer Rouge il n’y aura jamais de soucis.

Au cours de ce voyage j’ai beaucoup marché, visité et volé ; le potentiel de vol est énorme.

De plus, bordant tous ces reliefs du nord au sud, serpente une des principales voie de communication, la « king’s highway ».

De ce fait la majorité des sites de vol Jordaniens sont facilement accessibles en voiture, même s’il existe de nombreuses possibilités de rando vol et, cerise sur le gâteau, de nombreux plateaux intermédiaires proches et posables évitent des récup fastidieuses.

A coup de navettes rapides on peut profiter des nombreux sites de ce pays présentant de nombreuses orientations Nord, Sud et Ouest, seules les orientations vers l’est n’existent pas, a part qq exceptions découvertes par la suite au sud du pays, dans le Wadi Rum,

On peut traverser le pays du nord au sud en trouvant un site décollable a peu près toutes les 1/2h, de quoi devenir dingue : on ne sait plus ou mettre son aile tellement le choix est grand !

J’oubliais, les décollages sont clean, de la place et peu ou pas de végétation foisonnante.

Les rebords de reliefs sont souvent arrondis, cultivés et travaillés tout en laissant la zone nécessaire pour déployer le matos ; un rêve !

Les vols magnifiques s’enchaînent, Mont Nebo(W), Macheronte(NW lieu mentionné dans la bible pour avoir été la scène de l’emprisonnement et de la décapitation de saint jean baptiste par Hérode), Muquawir(W), Dhiban(N et S), Aïna(S), Wadi al Mujib(S et N), Kerak(SW et N)Tafila(W), Dana(SW), Shaubak(W), les crêtes de Petra(W et SW)Ras en Naob(S) le Wadi Rum(ttes directions)…

Il y a même eu un endroit ou, de loin, je distinguais une jolie crête en W, de plus près un barbelé me barrait l’accès. J’ai réussi a passer par dessus et me voilà en soaring avec des conditions idéales sur un beau et long relief.

Après 15 mn de vol peu discret un véritable convoi d’engins militaire se dirige vers moi , tout ce monde me fait signe de descendre et je m’exécute, un peu inquiet.

J’étais dans une enceinte militaire, comme il y en a beaucoup tout le long de ces reliefs, points de surveillance idéal !

Mais il s’est avéré qu’ils voulaient juste savoir ce que c’était et profiter des explications et du spectacle, incroyables de gentillesse.

Il faut dire que dans la partie indiquée plus haut et choisie pour voler, la frontière est loin et la situation beaucoup moins tendue que dans la partie nord du pays !

J’ai volé a d’autres endroits proches de camps militaires sans jamais la moindre animosité !

J’ai en souvenir des moments d’éternité en vol sur Petra, des couchers de soleil jouissifs sur les hauts des reliefs du Wadi Rum, des randos d’un autre monde…une seule chose s’imposait : revenir et en faire profiter !

RETOUR SUR LES LIEUX DU CRIME

Novembre 97

Me voilà de nouveau en route pour Amman, mais accompagné de clients en quête d’espaces nouveaux, de vols inoubliables et de rencontres.

Ce sera encore mieux que nos espoirs.

Le premier jour, cherchant un déco au dessus de la mer morte nous trouvons un site NW qui nous autoriseras l’après midi en vol, bingo !

A l’atterro, sur un grand plateau, une tente et ses bédouins nous attendent pour le thé, et cette généreuse attention, cette entrée en matière remarquable se clôturera par une soirée a converser dans l’eau chaude naturelle des cascades d’Hammamat Maîn.

Sur les 12 jours passés, 3 jours ne seront pas volables a cause du vent d’Est fort ; les 9 neufs autres offriront toutes 4 a 5 h d’activité convective avec des gains allant jusqu’a 1200m !

Même le dernier jour, alors qu’on s’apprêtait a aller lire notre journal dans la Mer Morte, le hasard( un peu aidé quand même) nous amènera sur un lieu non repéré proche de Kerak( cité croisée) dans le centre du pays ou on un aller retour de 30km sera improvisé avant l’ultime baignade !

Quelle curiosité cette eau sans vie de la mer Morte, si transparente et comme figée par tous ses minéraux(33 % de sel), en mouvement on dirait de l’huile !

Les petites plaies non connues se révèlent vite.. et il vaut mieux prévoir de quoi se rincer ; d’ailleurs ça tombe bien, juste a coté nous trouvons un bassin d’eau douce a 40°, parfait pour se détendre et se décrasser avant le repas , frugal mais chaleureux, offert par des routiers palestiniens : inoubliable de gentillesse, de gaité et de spécialités locales ; ciel étoilé et cadre enchanteur entre 2 semi remorques de 38 t(et oui!) sur le sable du parking.

De temps a autre, pour ne pas s’écœurer de tout ce vol libre, une petite plongée en snorkling dans l’aquarium de la mer rouge s’imposera , vous y trouverez des couleurs introuvables ailleurs, même en Polynésie ; ou alors une rando dans le dédale des massifs du Wadi Rum ou de Petra, merveilles de notre planète.

Rien que ça c’est une bonne raison pour revenir a la Toussaint 98 !

Contact : Millau Evasion parapente

OT Jordanie : 12 rue de la paix 75002 PARIS

A visiter, a faire :

-Petra bien sur

-tous les sites de l’histoire biblique, nombreux (se munir d’un guide)

-les châteaux croisés nombreux également

-Le Wadi Rum

– La Mer Morte

– snorkling dans la Mer Rouge a Aquaba

-la réserve de Dana

-Nombreuses randonnées partout

– les vestiges Romains, Nabatéens, Croisés..

Météo/vol :

– Vu le coté aride et chaud du pays il faut éviter l’été(peu de contraste, aérologie puissante), mars à mai et septembre à décembre semblent de bonnes périodes

– Les vents dominants sont a composante ouest et d’origine méditerranéenne , ce qui tombe bien car tous les reliefs permettent l’envol sous ces régimes, seul l’est(vent du désert), qui peut être fort, empêche le vol !

-Les vols de distance sont possible mais peuvent être engagés !

-Niveau requis : Brevet de pilote FFVL

Hébergement/restauration

-La belle étoile peut être magique, mais de nombreux hotels de tout standing sont possibles !

-Gargottes et restaurants sont partout, goutez les fellafels, le Hoummous, le Mensaf, les shawarma les meilleurs du monde,,plein de bonnes choses vous attendent

Partager sur facebook
Partager